Polaroid Photo

Une photo de Les Ateliers Côté Cour

Choisir un sujet :

mer
11
août '10

Les couches lavables: pourquoi/comment?

On en parle de plus en plus, mais elles restent encore (trop) méconnues.

L’idéal est de se rendre à une démonstration pour voir les modèles « en vrai », les toucher et, pourquoi pas, les essayer sur votre bébé.
Nous proposons régulièrement des ateliers « découverte » en groupe ou en séances individuelles, vous trouverez les dates dans notre rubrique « agenda ».

La couche lavable n’a pas cessé d’évoluer depuis l’arrivée de la jetable sur le marché, plus connue que son alternative écologique.
Plusieurs études comparatives ont été élaborées et démontrent ses avantages. Certaines villes offrent même des primes aux familles utilisant ces couches.
Les arguments pour l’utilisation des couches lavables sont nombreux et à prendre selon l’importance que l’on y attache.

Aujourd’hui, les couches lavables sont:

  •  Economiques:
    même si on compte l’investissement de départ, l’électricité, l’eau, les produits lessiviels consommés pour le lavage, on obtient une économie de 50% par rapport aux jetables de grandes marques.
  • Saines:
    il faut compte en moyenne l’équivalent d’une tasse de pétrole pour fabriquer une couche jetable (élastiques, plastiques, gels absorbants…). Compte tenu qu’un tout petit porte des couches 24h/24 pendant +- 2ans1/2, il est important de s’en inquiéter.
    On trouve un bon nombre de couches fabriquées en tissu naturel et bio. Les alternatives synthétiques sont, pour la plupart, certifiées Oko-test.
  • Ecologiques:
    plusieurs tonnes de couches sont éliminées de nos centres de traitement de déchets. N’oublions pas non plus l’énergie consommée pour fabriquer et transporter des couches jetables.
  • Faciles d’utilisation:
    grâce à des matières faciles d’entretien, des fermetures à velcros ou boutons pressions et élastiques qui forment la couche.
    De plus, un papier en coton biodégradable et jetable est utilisé pour récolter les selles et les jeter dans les WC ou au compost.
  • Faciles à entretenir:
    L’entretien de ces couches est aisé:
    elles se lavent en machine à 40° ou  60° (90° en cas de maladies),
    elles peuvent être séchée (pour la plupart) au séchoir électrique: notons qu’à l’air libre, certaines couches ne prennent que 30 minutes à sécher (matière polaire…),
    elles ne se repassent pas.
    De plus, l’utilisation d’un filet à couches dans un seau hermétique (pour le stockage) permet de ne pas manipuler les couches sales: il s’utilise comme un sac que l’on déplace du seau vers la machine, les couches sales sortent seules dans la machine à laver.
    Des sacs de transport sont aussi proposés pour faciliter le transport des couches sales en dehors de la maison, et se lavent avec les couches (même principe que pour le filet).
  • Jolies:
    de nombreux coloris et matières différents ornent les couches lavables. Elles sont désormais aussi un accessoire vestimentaire à assortir au gré des envies.
  • Pas d’investissement tout de suite:
    Il faut compter +- 20 couches (jour et nuit) pour un lot complet, pour les laver tous les 2 jours.
    L’investissement total varie de +- 300€ à 600€ selon le système de couches choisi. Cet investissement de départ peut rebuter certaines personnes.
    Nous ne conseillons pas de commencer avec un lot complet mais bien d’investir dans 6-7 couches au départ, de manière à tester plusieurs modèles.
    Ceci vous permet de vous rendre compte de ce qui vous convient le mieux et d’échelonner les achats sur plusieurs semaines.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés